Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Musée Raymond Lafage

Musée Raymond Lafage

Installé à Lisle-sur-Tarn, le musée Raymond Lafage, a été créé en 1890 sous l'impulsion de chercheurs locaux, à partir de collections archéologiques issues de collectages de surface. Il est contrôlé par la Direction des Musées de France depuis 1950. En 1895, le peintre Victor Maziès lègue au musée son fonds d'atelier, en particulier des portraits de famille. A la fin du siècle, le musée bénéficie de dépôts d'Etat qui viennent enrichir les collections, notamment des oeuvres de Raymond Lafage, dessinateur du XVIIe siècle, originaire de Lisle-sur-Tarn. Depuis lors, l'ensemble des collections est régulièrement enrichi par la municipalité, grâce au concours de l'Association des Amis de Raymond Lafage et du Fonds Régional d'Acquisition des Musées. Enfin, la collection de verreries de Grésigne, acquise en 1999, permet d'admirer des pièces de couleur verte ou bleu-vert, fabriquées au XVIIIe et XIXe siècles.

Le Grand Bazar

Publié par musee.lislesurtarn.over-blog.fr sur 24 Août 2016, 10:04am

Le Grand Bazar

DERNIER VOLET de l'École du LIDO à Lisle-sur-Tarn, A NE MANQUER SOUS AUCUN PRÉTEXTE !!

Dans le cadre de son exposition : “Le Cirque au temps de Toulouse-Lautrec” et poursuivant son cycle de conférences et d’animations, le musée Raymond LAFAGE accueille le dimanche 28 août à partir de 17h30, Le Grand Bazar, (insertion professionnelle 2016), Le LIDO, Centre des Arts du Cirque de Toulouse.

Le musée comme vous ne l’avez jamais vu !

A partir de leurs travaux personnels, les élèves de la troisième année de l’école professionnelle du Lido vont envahir les espaces disponibles, transformer votre quotidien et renverser les perspectives. Un moment unique et poétique, ou bien drôle et dérisoire, ou bien tendre et périlleux…

A l’issue de cet évènement, une dégustation de vin vous sera proposée par le Domaine de Borie Vieille.

En espérant vous compter parmi pour nous afin de partager ce moment de convivialité.

Commenter cet article