Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Musée Raymond Lafage

Musée Raymond Lafage

Installé à Lisle-sur-Tarn, le musée Raymond Lafage, a été créé en 1890 sous l'impulsion de chercheurs locaux, à partir de collections archéologiques issues de collectages de surface. Il est contrôlé par la Direction des Musées de France depuis 1950. En 1895, le peintre Victor Maziès lègue au musée son fonds d'atelier, en particulier des portraits de famille. A la fin du siècle, le musée bénéficie de dépôts d'Etat qui viennent enrichir les collections, notamment des oeuvres de Raymond Lafage, dessinateur du XVIIe siècle, originaire de Lisle-sur-Tarn. Depuis lors, l'ensemble des collections est régulièrement enrichi par la municipalité, grâce au concours de l'Association des Amis de Raymond Lafage et du Fonds Régional d'Acquisition des Musées. Enfin, la collection de verreries de Grésigne, acquise en 1999, permet d'admirer des pièces de couleur verte ou bleu-vert, fabriquées au XVIIIe et XIXe siècles.

Le Simili Circus

Publié par musee.lislesurtarn.over-blog.fr sur 13 Juillet 2016, 09:16am

Le Simili Circus

Bonjour,

Dans le cadre de son exposition : “Le Cirque au temps de Toulouse-Lautrec” et poursuivant son cycle de conférences et d’animations, le musée Raymond LAFAGE accueille le dimanche 17 juillet à partir de 17h30, Le Simili Circus, (groupe de création de 13-17 ans) spectacle circassien par Le LIDO, Centre des Arts du Cirque de Toulouse.

"Il y en a qui font comme si. D'autres s'y accrochent avec passion.

Il y en a pour qui ça ne fait pas de doute et d'autres pour qui c'est une raison de vivre !

Certains en parlent parce que c'est d'actualité... mais c'est un fait qui existe depuis des années.

Le Simili Circus vous en parlera à leur façon, avec une sérénité qui mêle le corps, le coeur et la vie !"

A l’issue de cet évènement, une dégustation de vin vous sera proposée par le domaine le Haut des Vergnades.

En espérant vous compter parmi pour nous afin de partager ce moment de convivialité.

Commenter cet article